Ô médailles !

Publié le par damien

Dans le Sud-Ouest de ce jour, on trouve une double page sur les médailles accordées lors du dernier concours des vins de Bordeaux.

Je ne critique en aucune façon ce concours, mais voir pratiquement une page entière de médailles d'or ou d'argent sur les AOC de Bordeaux et Bordeaux sup, ça me navre. A quoi ça rime ?

Sans les avoir comptés, il y avait au bas mots une trentaine d'or, quarantaine d'argent et au moins cinquante bronze...

C'est dommage. Imaginons que l'on ne décerne qu'uniquement une médaille d'or, deux d'argent et trois de bronze, par exemple pour valoriser réellement les châteaux et domaines. Aujourd'hui lorsque j'explique comment sont couronnés les vins, les clients semblent extraordinairement surpris. Je crains que la médaille ne serve qu'à ajouter une petite note de marketoche dans les linaires de grandes surfaces.

Plus rigolo : pour les Pessac-Léognan, une seule médaille d'or...Pape Clément ! (Je rappelle pour les non initiés que les propriétaires décident ou non de présenter leur vin).

Aujourd'hui inventaire...ça rigole pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Séb 06/04/2006 12:03

Entierement d'accord, personnellement, je déguste et je vois ensuite, médaille ou pas. Cependant j'en comprends l'intérêt & l'importance (commerciale évidemment). Surtout, rappelons que n'obtiennent des médailles que les vins présentés et qu'il y a énormément de grands vins non "primés" qui restent à découvrir chez votre caviste préféré !

générationvin 06/04/2006 06:41

C'est vrai que le problème avec tout ces concours, est que l'on s'y perd un peu, surtout dans les concours consacrés à une seule appellation,  une seule région ou un seul cépage. Mais ce n'est pas pour autant que les médailles distribuées perdent de leur valeur. Par exemple, pour le concours des vins d'Aquitaine c'est plus de 3000 échantillons dégustés et environ le même pourcentage de médailles attribuées que dans les autres concours. Si les récompensent devenaient obsolètes, il n'y aurait pas autant de négociants et de courtiers qui se jetteraient sur les résultats en fin de concours et les lots médaillés ne prendraient pas autant de valeur en une journée!
 

Face à ce problème de transparence, les organisateurs rivalisent d'imagination en récompensant les vignerons médaillés plusieurs années d'affilé (5 ans je crois pour les magnums d'or à Bordeaux). Mais là encore ça rajoute à la confusion des concours.
 

 

Damien 06/04/2006 09:31

Bien vu. Ce que je critique uniquement, c'est la quantité bcp trop importante de médailles attribuées. Naturellement, ayant déjà participé en tant que jury, je ne remets pas en cause l'importance de ces résultats.
Mais en tant qu'acheteur, lorsque qu'un viticulteur me présente son vin et que la première chose dont il me parle c'est le nombre de parution dans le guide hachette et la quantité de médaille qu'il a eu ces dix dernières années...ça me fatigue...