Ouvrir une caisse....

Publié le par damien

Les foires aux vinx arrivent en même temps que les premières pluies de septembre...

J'ai un petit plaisir personnel lors de la préparation de cet évènement commercial, c'est l'ouverture des caisses de grands vins. Une personne qui n'est pas passionnée par le vin ne peut comprendre ce sentiment. Tout y est : le bruit de la caisse qui racle le sol, l'odeur du bois, le contact de cette matière légèrement rugueuse, l'estampe qui nous annonce le vin et son millésime...mais à l'intérieur ?

J'attrape mon burin et j'essaye toujours d'abimer le moins possible le couvercle. Quand les espèces d'agraffes viennent doucement, le plaisir est là. Une frayeur m'envahie : les étiquettes, les capsules, le papier de soie ? Non, c'est bon, tout est à sa place, tout est propre. La caisse a déjà été ouverte ? Non, apparemment pas. Pas de trace de refermeture. Les étiquettes sont vers le haut, l'emblème du papier de soie est bien présenté. On prend la première bouteille, on enlève délicatement le papier de soie par l'arrière, la contre étiquette nous annonce un domaine de 75 hectares dans une noble appellation, une oeuvre, pour la première fois, d'un artiste chinois. On retourne le flacon.

Et l'étiquette de Mouton Rothschild millésime 1996 nous éclabousse aux yeux.

On peut penser ce que l'on veut des vins de Mouton. A la hauteur de son prix ou pas, ce n'est pas la question sur le moment. Je sais que ce plaisir tout amoureux du vin l'a. L'ouverture de ce petit coffre fort, de ce trésor caché.

C'est pour moi un de mes petits plaisirs de la vie.

Commenter cet article

Niko 03/10/2005 14:32

Bonjour, merci pour votre site.
Y a t il des articles sur les vins du languedoc ?

STEPHANE CHEVEREAU 02/09/2005 09:36

merci pour ce moment de plaisir que j'ai partagé avec vous...
bon vin toujours tu boieras... Yoda