Le bar du marché

Publié le par authier

Nouvelle rubrique : commentaires sur les endroits où on mange et on boit à Bayonne vu par moi-même d'une façon intime.

Obligé de commencer évidemment par le bar du marché (BDM pour les initiés...) rue des basques. Christian reprend après ses parents. Un endroit magique en dehors du temps. On mange classique et efficace. Pour 6€ et des patates...Le bar "ouvrier" ou on s'installe à côté d'un banquier et d'un joueur de l'aviron.

Juste avant d'ouvrir la cave, je prend un petit café sur ce comptoir qui n'a plus d'âge. Les habitués parlent basque. La tasse n'est plus toute blanche. Christian parle fort, ça nous réveille. Le petit noir est fort, très fort, très noir, trop peut être. Pas la peine de songer à déguster quoi que ce soit dans l'heure qui suit. Les journeaux sont déjà là. L'encre est fraiche et elle colle au doigt. Les tableaux d'Erwin Dazelle (www.dazelle.com) et les affiches de la San Fermin des années 70 ( www.sanfermin.com) au mur. Les bouteilles de Noilly prat d'il y a trente ans. Si il est en forme, Christian chante, crie, invente des expressions qu'il répète à tue-tête. Qui ne connait pas le "super ta boum" ou le "après j't'explique" ?

Ce comptoir me rappel le petit bar ou mon grand père m'amenait avant de partir à la chasse dans mon périgord natal. A Marquay, tout près de Sarlat.

J'aime ces rares endroits hors du temps, en dehors de toute mode. Quoi que le revival serait de retour parait-il. J'aime les "r" roulés de Josette. J'aime apprendre mes quelques mots basques tout les matins. J'aime cette porte qui grince. J'aime cette ambiance de quartier.

N'espérez pas manger (seulement le midi) en amoureux...du bruit, assourdissant parfois, du monde, beaucoup de monde, mais ça en vaut la peine.

Conseil : petite faim : l'omellette avec frites et salade. ensuite le plat du jour est toujours réussi mais il n'y en a pas pour tout le monde. Ce que j'aime : arriver vers 13h30, la salle se vide, christian lache son stress du coup de feu et on s'amuse beaucoup. Et surtout prendre mon temps dans un endroit où tout le monde se dépéche de rembaucher. Et j'allais oublier le moelleux au chocolat...

Bar du Marché, rue des basques. Ouvert du Lundi au Samedi de 6h à 19h. Je suis pas loin...

Commenter cet article