Du Cornas au corner

Publié le par Damien AUTHIER

C'est parti pour un mois. Un mois de joie, de déception, d'espoir et de frustration. Tout d'abord une pensée à toutes celles et tous ceux qui vont souffrir...

Combien de télécommandes écrasées sur la table basse? Combien d'arbitres insultés parce que franchement là "y-avait-pas-hors-jeu"? Combien de postes de télévision tabassés par le haut voir par  les côtés? Combien de compagnes brimées parce que c'est carrement pas l'heure de passer l'aspirateur ? Combien de litres de bière et de kilos de chips-pizza ingurgités ? Seul le Dieu-Foutchbole le sait.




Clearstream à la poubelle, l'insécurité disparue, Chirac on s'en tape, fini la racaille (je vous conseille ce lien), que va bien pouvoir faire notre ministre de l'intérieur pour continuer à surfer sur l'actualité ? ça y est la société met ses oeillères, plus rien ne pourra la déstabiliser, sauf si l'équipe favorite rentre "avant leur carte postale"...

Il y a ceux qui dénoncent ces milliardaires en short qui poussent un ballon sur du gazon et ceux qui affirment que le foutchbole est le premier outil de la mondialisation...personnellement, je n'ai pas d'avis, je regarde, j'observe avec un oeil amusé. Revenons en à nos moutons.

Dégustation des principaux vins des vignobles Dourthe.

Ch. Belgrave Haut Médoc 2001
Diane de Belgrave Haut Médoc 2004
Ch. La Garde Pessac Léognan 2001
Ch. Le Boscq Saint Estephe 2001
Héritage de le Boscq Saint Estephe 2003
Ch. Tronquoy Lalande Saint Estephe 2001
Dourthe La Grande cuvée Graves 2004
Je vais simplement vous dire que ces vins ne seront pas vendus dans ma cave. Seul le vin de marque Dourthe en Graves était intéressant pour son rapport qualité prix. C'est d'ailleurs la seule bouteille que l'on a terminée.


Dégustation des achats ibéyesque de Benoit (la meilleur table privée de la côte basque) :

Cornas Vieilles vignes de Tardieu Laurent 1999 : mesdames messieurs, si vous avez cette bouteille dans votre cave...régalez vous ! Une densité et un équilibre bien ficelé, une épice traditionnelle de la syrah, un fruit craquant comme la jambe de Cissé (je ne pouvais pas m'en passer) , on ne lassait pas de sa longueur...un vin remarquable.

Dom. de la Janasse Chateauneuf du Pape Vieilles vignes 1999 : un nez sur la levure, s'estompant un chouya en carafe, un vin qui n'a même pas appuyé sur la pédale tellement il y en a dessous...plus sérieusement, la matière de ce vin annonce une garde d'au moins cinq années supplémentaires.

Ces vins servis avec la plus délicieuse salade de pâtes que je n'ai jamais mangé (désolé maman), une sélection de Frédéric pour les fromages (Cantal, Saint Félicien et camembert), une jolie glace à la vanille pour faire couler tout ça...simple et efficace. J'adore.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article