Vin de paille et cidrerie

Publié le par damien

Ce matin, malgré un réveil brumeux, une de mes oreille traîne sur une emission de RTL consacré à la promotion d'un livre de cuisine, écrit par je ne sais quelle actrice (macha quelque chose). L'émission dont la voie de l'animateur me dit quelque chose (également), pose des questions pour faire gagner un voyage (le résumé est fait). J'entend alors cette question :

"- Quelle est la particularité, lors des vendanges, du vin de paille ?"

Les quelques neurones qui me restaient d'hier soir (voir plus bas) s'enclenchent et crient : fastoche !

La pauvre auditrice se fait aider pour la réponse : on dépose les grappes sur de la paille. Jusque là tout va bien. Mais cette chère macha-machin semble vouloir montrer sa science et se met à nous expliquer le monde des vins. Et là patatra. En deux phrases, elle sort une immensité de conneries. Morceaux choisis :

"- Le vin de paille c'est du vin sucré qu'on boit après avoir fait l'amour, c'est très bien (là je vous avoue je ne dirais rien, elle boit du vin quand elle le veut, c'est la suite qui se corse). On dépose la paille SUR les grappes et après on vendanges (???), alors agit le botrytis, la pourriture noble (re ???), c'est comme une vendanges tardives (bon là j'ai senti qu'elle glissait dangereusement vers le "je-sais-plein-de-chose-je-vais-te-les-dire"). Donc (elle reprend) en fait les vendanges tardives c'est réservé à l'Alsace (faux, Jurançon a depuis peu un agrément Jurançon VT), en Gascogne d'où je viens (et merde, une compatriote), on appelle ce type de vin les premières grives de Tariquet (ah je me meurs...). Parfois on utilise même des gants pour déposer les grappes sur la paille (soit). Avant l'amour il faut boire des petits vins de pays sec, genre les sancerres (tu es vigneron en sancerre ? prend ça dans la gueule) et après un bon vin de paille" Et j'en passe parce que j'ai la mémoire courte.

Bon j'ai essayé de retranscrire ce dont je me souviens. Je suis sur qu'il y a eu bien d'autre bétises de dites là-dessus. Et pas une fois, on va dire à ces chers auditeurs d'où vient le vin de paille !  

Reprenons les choses dans l'ordre :

1 - Un vin est considéré comme sec, demi-sec, doux, moelleux et liquoreux selon la quantité de sucres résiduels

2 - On trouve des vin de paille dans les AOC du Jura (Arbois, Arbois-pupillin, Côtes du Jura et il y a une autre je crois que c'est L'Etoile mais c'est à vérifier). Pour le reste je me mouille pas, allez voir le merveilleux blog d'Olif.

3 - Il y a plusieurs méthodes pour augmenter la densité de sucre dans la baie de raisin : la surmaturation simple et courte dans le temps (dans le gers), le passerillage (dans le Jurançon), le botrytis cinerea (bordeaux et autres), le séchage sur paille (Jura), le séchage sur fils (j'ai vu ça une fois chez un fou) et quelques variantes avec la prise de glace...Mais toutes ces techniques ont le même but : diminuer la quantité d'eau (90% de la composition de la baie) afin d'augmenter la densité de sucre.

4 - Les premières grives de Tariquet sont une marque et non un label ou une appellation. Dans le gers on trouve d'excellent vin doux (entre 25 à 50 g de résiduel) chez Chiroulet ou Uby par exemple. Mais ce sont tous des vins de pays des côtes de Gascogne.

5 - Le terme Vendanges Tardives est effectivement utilisé en Alsace. Il est déterminé par une densité de sucre dans la baie de raisin, comme le terme Sélection de Grain Noble. Si, cher lecteur, tu te souviens de la quantité minimum de résiduel nécessaire afin d'obtenir ces termes, merci de les communiquer en commentaires.

6 - Sancerre est une noble AOC de vins blancs sec de la vallée de la Loire, à base de sauvignon blanc. Notre macha-machin a dire une autre énormité mais je ne m'en souviens plus)

Vous trouvez des vins sucrés dans la plupart des régions françaises. Les techniques et les phénomènes naturels sont partout différents. Cette cher macha-machin nous a fait un petit shaker de tout ça et nous l'a balancé à la radio. C'est malheureux et c'est un mal bien français.

 

Hier soir, sortie cidrerie. La saison bat son plein en ce moment du côté d'Astigarraga. Merci Fabien, Matthieu et Phil pour les bosses. On a passé une bonne soirée. Le cidre est un poil plus puissant que l'an dernier. Et le tinto servi avec le repas était ignoble. Mais c'est pas grave. On a fait un bon repas entre amis et c'était le plus important.

Je vous mets quelques liens et photo de tout ça dans quelques jours, là pour le moment...petit coup de moins bien...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel Sommelier 07/04/2006 18:43

 
Bonjour Damien,
 
OOOPS, pardonne moi, j'ai posté une réponse sur le blog d'Olif.
On trouve effectivement du Vin de Paille en Hermitage, dans la vallée du Rhône.
Sinon, dans le Jura, Olif devrait le confirmer, on trouve le vin de paille, sous les AOC Cotes du Jura, Arbois, Arbois Pupillin, L'Etoile est donc la dernière.
A Sancerre, on trouve des "vendanges" un peu plus tardives, notamment chez Lucien Crochet dans certains millésimes.
Merci pour tes billets,
Emmanuel DELMAS