Balade en Médoc

Publié le par damien

Visite diverses sur la rive gauche...

Haut Brion (pessac léognan) : un beau domaine, en pleine ville, un chai datant de 1991, une gestion d'une soixantaine de personnes, beaucoup de technique, parfois dépassé, beaucoup de réponse à nos questions...mais la magie n'était pas là...dégustation d'un Haut Brion 1999, servi dans des verres indignes d'un tel cru et à une température avoisinant les 10 degrés...tout ceci faisait au final un peu brouillon.

Mongravey : dégustation et repas de divers flacon :

Château de Braude (haut médoc) 2005, 2004, 2003, 2002 : de réel progrés sur ces millésimes, un excellent rapport qualité prix en haut médoc

Château Braude felloneau 2001 : le nez de ce vin est fabuleux...très beau travail de vinification, belle sélection sur la production du précédent.

Château Mongravey (margaux) 1996, 1999, 2002, 2003, 2004, 2005 : ce cru me semble vraiment intéressant, dans sa jeunesse concentré et entier et sur des millésimes plus anciens, ce cru est agréable, bien mûr, fin et élégant. Bravo.

Mongravey 1999, 2003 : sélection vinifié à partir du cru précédent, plus moderne tout en gardant une jolie finisse. Le 1999 dégusté à table m'a totalement convaincu.

Latour (pauillac) : depuis la création de leur nouveau chai en 2001, latour est vraiment le château qui m'impressionne le plus. Sauf erreur professionnelle ou catastrophe climatique, il ne peut plus avoir de millésimes moyens chez Latour. C'est du lourd, très lourd. Dégustation des trois crus sur 2004 (latour, les forts et pauillac) très floral, d'une finesse déconcertante (où sont les 12 mois de barriques ???), et dégustation d'un millésime que certains disent fermé, moi je le dis raté : 1998. Décevant pour moi. Je promet toutefois de le redeguster dans 10 ans.

Dégustation la veille à la cave pour les trente ans de Seb :

R de Ruinart et Ruinart blanc de blancs : un brut toujours aussi agréable, le blanc de blancs dégusté sur un écureuil au chocolat de chez Raux...extra !

Condrieu 2003 de Perret : une matière intéressante, mais le viognier ne me plait pas sur des millésimes aussi chaud, j'attend de redéguster un millésime plus classique.

Pouilly Fuissé 2003 de Ferret (les perrières) : convaincu par un vin blanc riche et équilibré. élevage maitrisé. j'achete !

Macon Village 2001 de Thevenet : beaucoup de personnalité, un poil cher pour moi. Mais un vin blanc très bien réalisé.

Meo Camuzet 2001 Bourgogne : je vais toutes les boire !

Château Pignan 2001 Chateauneuf du Pape : même si ce vin n'a pas l'unanimité, je me suis régalé ! Un potentiel encore énorme pour ce cru.

Château Pavie 1999 : j'aimerai faire déguster ce millésime de Pavie à l'aveugle aux rétracteurs des vins de Perse. J'aime son onctuosité, sa richesse. Carafé à 15h, dégusté à 22h, parfait.

Merci Bruno pour cette belle journée en Médoc.

 

Commenter cet article