Dégustations de cette semaine

Publié le par damein

Dans le désordre, les petits plaisirs de cette semaine...

R de Ruinart dans sa nouvelle bouteille : toujours aussi bien ficelé. On ne prend pas de risque avec ce produit.

Cabidos : une de mes dernières bouteilles de 2003...vivement le 2004 !

Alta Vista 2003(Malbec, Argentine) : simple, une petite épice relevée mais tout en finesse. Nez imposant mais belle fluidité en bouche.

Isole e olena 2002 (Chianti Classico) : un nez extrèmement puissant, animal, cuir, transpiration, humus, et une bouche aussi fluide qu'un morgon de Marcel Lapierre ! Surprenant. Un peu déçu tout de même, je m'attendais à plus de matière.

Jean Leon Cabernet Sauvignon (Penedes, Espagne) 1994 : limite, limite. A tous les possesseurs de cette bouteille, il est temps de les boire ! Je reste convaincu qu'il y a mieux à faire que laisser le vin 24 mois dans une barrique.

Ch. Rochemorin 2001 Pessac Léognan : classique, agréable. Naturellement, ce n'est pas le plus grand grave que j'ai eu l'occasion de déguster, mais ça reste un bon rapport qualité prix.

Ch. Les ormes de Pez 1996 St Estephe : comme je sais qu'il ne reste plus beaucoup de bouteille sur le marché et qu'il est temps de le boire...j'en déguste le maximum ! Plus sèrieusement, une belle finesse, un juste équilibre. Très agréable.

Noblesse du temps 2001 de Cauhapé en Jurançon : toujours aussi con centré (sic et lol).

Dom. Taille aux Loups 2003 Cuvée des Loups : certains vont finir par croire que je déguste toujours la même chose...mais quand on aime...fluidité, finesse, équilibre, aucune lourduer pour le millésime, très beau vin...un peu cher ?

Esprit de Chevalier 2000 Pessac Léognan : il y a un an, ce vin restait vraiment sur le bois. Aujourd'hui, les arômes sont beaucoup plus homogènes. Très agréables sur un carpaccio de Saint Jacques...

Ch. Marquis de Termes 2001 Margaux : un poil jeune évidemment, mais prometteur. Un bois bien géré, une matière fine et plaisante. Un bel avenir en perspective. A boire dans trois ou quatre ans.

Ch. Pavie 1999 St Emilion Grand cru : et reboum. Puissant, l'élevage en fûts apparait de plus en plus intégré dans la palette aromatique. A conserver encore et encore.

Ch Grand Peyruchet 2001 Loupiac : une des meilleurs affaire en Loupiac. Tous les vins produits par cette propriété mérite notre attention. Un botrytis présent mais pas écoeurant, loin de là, un équilibre presque parfait.

Et voilà pour cette semaine !

Et je suis en vacances pendant une semaine !!! Que du bonheur !!! Je pars m'évader dans le Médoc et dans le Périgord...rapport de mes dégustations vacancières dans 10 jours...à très bientôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moulin jp 04/11/2005 22:10

merci pour votre commentaire sur le R de ruinart.En tant que chef de cave de la maison c'est sympa
Si vous vous interessez à Ruinart, je lance le blog du chef de cave de la maison ( je débute dans les blogs donc il va falloir que je me rode.
J'attend l'adresse de votre blog avec impatience. Je me suis permis de corriger votre lien qui n'était pas correct.